On appelle standard téléphonique un commutateur, dont le rôle est de mettre en relation un appelé et un appelant.

Un standard téléphonique peut fonctionner avec des postes analogiques ou numériques, il peut gérer une messagerie vocale et même des données comme la télécopie par exemple.

Le choix d’un standard téléphonique se fait à travers différents critères comme le nombre moyen d’appels entrants et sortants, le calcul du prix moyen d’un appel, la saisonnalité de l’activité le cas échéant et enfin le budget.

La variété des appareils est importante afin de s’adapter aux besoins de chaque type d’entreprise.

 

Vous pouvez choisir :

– un standard téléphonique interne : le terminal est installé au sein de votre entreprise : il suffit de déterminer le nombre de postes dans l’entreprise. Les fonctionnalités sont diverses : messagerie, numérotation abrégée, identification de l’appelant, attente téléphonique, sélection directe à l’arrivée etc…

Un standard téléphonique interne peut s’acheter ou être loué.

–       Achat : vous investissez au départ pour l’achat et l’installation, puis pour une maintenance annuelle.

–       Location : cette solution vous permet de maîtriser votre budget, puisque la location est équivalente à un abonnement.

– un standard téléphonique externe : cela signifie que votre commutateur est hébergé chez un fournisseur.

Le principal avantage est l’économie d’investissement. Vous ne payez qu’en fonction du nombre de lignes.

Les fonctionnalités de ce standard téléphonique sont identiques à celles d’un standard téléphonique interne.

En revanche, il ne faut pas choisir cette solution si vous avez besoin d’un nombre important de lignes ou si votre activité requiert des besoins particuliers.

En général, ce sont les TPE et PME qui font le choix d’un standard téléphonique externe, car le nombre de lignes nécessaires est inférieur à 10.