Investir dans la pierre est encore plus sûr qu’acheter des lingots d’or pour le mettre dans un coffre-fort. Ainis, investir dans l’immobilier locatif vous permettra de percevoir un complément de revenus et de réduire vos impôts en même temps.

Afin de faciliter le renouvellement du parc immobilier français, l’État propose aux particuliers de réduire leurs impôts contre un investissement dans le locatif. Vous achetez donc un logement, meublée ou non, puis vous le mettez en location pour une durée de neuf ans.

Pendant ces neuf ans, vous bénéficiez de remises d’impôts, ou bien dans le cadre de de la loi Malraux, le cadeau fiscal sera accordé le temps des travaux.

Bilan : vous avez fait vivre des acteurs du bâtiment, vous avez permis à des gens de se loger, et vous vous bâtissez un patrimoine. Effectivement, le loyer que vous verse les occupants est souvent égale au montant des intérêts du prêt immobilier et de la cotisation de l’assurance emprunteur.

La loi Duflot par exemple, concerne les achats dans le neuf ou la rénovation d’anciens. Vous avez droit à une réduction d’impôt de 18 % sur le prix du bien acheté, répartie équitablement sur neuf ans. Lorsque l’achat se fait dans les DOM-TOM, la réduction est carrément de 29 %.

La loi Censi-Bouvard, elle, concerne les résidences de service meublé du type : résidence étudiante, une résidence de tourisme ou encore une EHPAD (établissements hospitaliers pour personnes âgées dépendantes). Vous bénéficiez d’une réduction d’impôt équivalent à 11 % du coût du projet sur neuf ans.

Enfin, la loi Malraux concerne les achats d’immeubles anciens de caractère, au sein desquels vous effectuez des travaux de rénovation. Vous réduisez vos impôts de 22 % ou 30 % du montant des travaux, selon l’endroit où se trouve le bien immobilier en question.

Vous pouvez obtenir plus d’informations sur ce sujet en contactant un conseiller en gestion de patrimoine independant (CGPI) : recevez 3 devis en défiscalisation immobilière

Source: www.repandre.com.