La Caisse d’Epargne Ile-de-France (CEIDF) a signé son premier Prêt Locatif Intermédiaire (PLI)  d’un montant de 4,132 millions d’euros, accordé aux Résidences de la Région Parisienne. Réalisé en collaboration avec le Crédit Foncier, les deux organismes confortent ainsi leur rôle de principal banquier privé du logement social et de l’économie sociale. D’autant plus que le logement intermédiaire permet de bénéficier de certains dispositifs de défiscalisation tels que la loi Scellier intermédiaire, ce qui risque d’encourager d’avantage leur client à investir.

 

Banquier partenaire de longue date du groupe Solendi, la CEIDF accompagne son client sur du long terme, pour le financement de la construction de 32 logements à Clamart. Deux prêts PLI sont mis en place : un prêt de 1,24 millions d’euros sur 50 ans et un prêt de 2, 892 millions d’euros sur 30 ans.

La particularité de ce type de prêt est que les plafonds de revenus sont plus hauts que pour les autres prêts réglementés (PLS, PLAI, PLUS). Ce qui permet de répondre à une forte demande des salariés d’entreprises, qui souvent, n’ont pas des ressources suffisantes pour se loger dans des logements privés  mai qui restent trop élevées pour accéder aux logements sociaux.

En 2012, les Caisses d’Epargne ont réservé 142 millions de prêts réglementés sur fonds d’épargne de la Caisse des Dépôts et Consignation au titre du millésime 2012.

  • 116 millions d’euros en prêt PLS
  • 26 millions d’euros en prêt PLI

Ces prêts réalisés directement par les Caisses d’Epargne complètent ceux déjà distribués par le Crédit Foncier. Ainsi, le réseau des Caisses d’Epargne réaffirme sa présence sur le marché de l’immobilier, en adaptant sa stratégie pour rester le banquier privilégié du logement social et de l’économie sociale.

Vous pouvez obtenir plus d’informations sur ce sujet en contactant un conseiller en défiscalisation : recevez 3 devis en défiscalisation immobilière.

Source: www.creditfoncier.com.