La cuisson solaire existe depuis 1767 (inventée par un franco-suisse, Horace de Saussure). Elle est très peu connue dans le monde : seulement 1% de la population mondiale connaît en l’existence.

 

Il existe 3 modes de cuisson solaire :

–       le barbecue solaire : il utilise le principe de la concentration des rayons. Grâce à sa forme parabolique, toute l’énergie du soleil se concentre sur votre plat en préparation

–       le four solaire : il fonctionne à l’énergie solaire. Les rayons se concentrent à l’intérieur du four, la chaleur monte progressivement et chauffe votre préparation. Comme pour un four traditionnel, il faut un temps de préchauffage qui sera compris entre 20 et 30 minutes.

–       le four solaire à panneaux

Les barbecues et les fours solaires sont parfaits pour tous les types de cuisine : grillée, mijotée, ou vapeur.

Les temps de cuisson des barbecues solaires sont équivalents à ceux des barbecues traditionnels. Les temps de cuisson des fours solaires sont équivalents à environ 1 fois et demi les temps de cuisson de la cuisine traditionnelle (gaz, électrique, induction etc.)
Un plein soleil est nécessaire au bon fonctionnement des fours mais 40 minutes d’ensoleillement par heure peuvent suffire pour cuisiner au four solaire.
Les récipients (en Inox, fonte, céramique, aluminium)  doivent être de couleur foncée (idéalement noir mat) à l’extérieur afin d’absorber le rayonnement solaire.
Un barbecue solaire a une durée de vie entre 10 et 20 ans ou plus selon l’utilisation.

 

La cuisson solaire offre de nombreux avantages :

Elle permet de conserver la valeur nutritive des aliments et elle utilise une énergie écologique, non polluante, et disponible gratuitement.

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter ou bien à laisser des commentaires.

Join Discussion

2 Commentaires

  • Raymundo J. Yates 17 juin 2013 at 3 h 50 min

    – Ils sont pratiques, simples à fabriquer, mais demandent une adaptation. Par exemple, une fois qu’on a mis la nourriture dedans, il est conseillé de ne plus ouvrir le four. Impossible donc de remuer la boule de mil, geste profondément ancré dans les traditions. Il faut aussi apprendre à anticiper, car la cuisson est lente. Lors des cours de cuisine solaire, qui durent trois semaines, dont une de pratique à la maison, les femmes acquièrentles réflexes nécessaires à l’utilisation des fours.

  • Terrence J. Black 20 juin 2013 at 4 h 45 min

    La cuisson solaire, sous forme de fours, barbecues, fixes ou nomades, est une réelle alternative aux moyens de cuisson traditionnels comme l’électricité et le gaz, aux vues des durées de cuisson pratiquement équivalentes, et offre l’avantage de cuisiner pratiquement sans matière grasse, sans fumées et en conservant toute la saveur des aliments. Novateur, ce système existe pourtant depuis plus de 240 ans, en effet c’est à un suisse Horace de Saussure que nous devons l’invention du premier cuiseur solaire moderne en 1767…Saine, Ecologique, Economique, la cuisson solaire s’inscrit sans conteste dans la voie du développement durable !

Les commentaires sont fermés.