Si vous effectuez des travaux de rénovation, sachez que certains équipements pourront vous générer un crédit d’impôt :

– Chaudières à condensation : utilisées pour chauffer votre habitat ou pour vous fournir l’eau chaude.

– Matériaux isolants : qu’ils soient pour la toiture, les sols ou les murs (laines minérales ou de synthèse). Ces matériaux sont fortement valorisés car les objectifs à atteindre en matière d’économies d’énergie dans le secteur du bâtiment sont encore loin d’être atteints.

– Les matériaux d’isolation des appareils de chauffage.

– Double vitrages, volets isolants, survitrage

– Appareils de régulation de chauffage, tels que thermostats, robinets thermostatiques,  programmateurs

– Pompes à chaleur, excepté les pompes à chaleur air/air.

– Systèmes fournissant de l’électricité à partir d’énergie solaire, biomasse, vent, eau.

– Equipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude fonctionnant grâce à l’énergie solaire.

 

A noter en outre que les frais engagés pour un Diagnostic de Performance Energétique bénéficient aussi d’un crédit d’impôt très avantageux . Le but est d’inciter les propriétaires à réaliser un diagnostic de performance énergétique afin de réaliser des travaux d’isolation thermique.

 

Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt est plafonné à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune. Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge.

Ce plafond s’apprécie sur une période de cinq années consécutives comprises entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2015.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter, ou bien à laisser des commentaires.