Le carrelage est un matériau qui reste dans l’air du temps : facile à entretenir, robuste, sain, résistant aux chocs… Le carrelage offre une grande variété de couleurs, de formes, d’aspect (mat, satiné, brillant), de matières (pierre, terre cuite, quartz) et de formats.

Il existe différents types de carrelage :

–       la faïence : elle fait partie de la famille des céramiques, c’est un mélange d’argile, de roche et de sable qu’on recouvre avant la cuisson d’un enduit lui donnant un aspect brillant.

–       le grès cérame pleine masse : carrelage coloré dans la masse, possédant d’excellentes qualités techniques et esthétiques.

–       le grès cérame émaillé : il est composé de deux couleurs (son émail possède une couleur différente de celle de la masse).

–       le grès cérame poli : il possède un aspect brillant et doux au toucher, mais se révèle plus sensible aux rayures.

–       la pâte de verre : teinté dans la masse, le carrelage pâte de verre est généralement utilisé dans les pièces d’eau.

–       la terre cuite : matériau composé d’argile et de sable. Poreux, il est nécessaire d’appliquer un traitement contre l’humidité.

Il est important de choisir la qualité de son carrelage suivant le passage plus ou moins important de la pièce dans laquelle il est posé. Différentes normes ont été mises en place afin de faire un choix pertinent.

La façon dont la pose du carrelage est faite à une grande importance dans le rendu final :

– pose droite : c’est la pose la plus couramment utilisée, parallèle aux murs.

– pose en diagonale : il s’agit de la pose la plus esthétique, qui donne une impression de volume plus important d’une pièce.

– pose en calepinage : différents formats de carrelages sont posés.

– pose en damier : cette pose permet d’alterner deux couleurs.

Nouvelle construction ou rénovation, en intérieur ou en extérieur, le carrelage trouve sa place partout et dans tous les styles.